Bulletin N°17

mars 2018

Savoir se positionner

Alain Dieckhoff, Philippe Portier

Chères Lectrices, chers Lecteurs,

Ce 17e numéro voit se refermer notre volet consacré au fait religieux dans les pays du Maghreb. Cette dernière étape est marocaine. Elle s’attache à décrypter les liens entre les différentes mouvances islamistes et le pouvoir, dans une configuration politique inédite où le Roi est également le commandeur des croyants. Face à un souverain dépositaire d’un pouvoir temporel et intemporel, les islamistes se retrouvent concurrencés sur leur propre terrain, et ont donc dû élaborer différentes stratégies de rapport au pouvoir comme nous vous invitons désormais à le découvrir.

Les contributeurs de notre dossier, tous deux marocains et en poste au Maroc, nous livrent ainsi leurs analyses quant aux divers positionnements de l’aréopage islamiste. Dans le premier article, Mohamed Fadil explore la trajectoire du Parti de la justice et du développement et comment celui-ci s’est hissé au gouvernement. La ligne défendue par le PJD doit être mise en tension avec celle défendue par le groupe Justice et bienfaisance qui refuse la collaboration avec le souverain, et que notre chercheur examine dans une seconde contribution. En complément, un encadré fait le bilan des implantations salafistes au Maroc, de la version littérale à la version jihadiste de ce courant de l’islam. Pour achever cet état des lieux, Abdellatif Benbounou nous présente l’aggiornamento intellectuel réalisé par le Mouvement de l’unicité et de la réforme. Sorte de synthèse aristotélicienne, le MUR est parvenu à la voie du milieu en proposant une façon subtile de distinguer le religieux du politique, tout en demeurant dans le cadre imposé par le régime.

Toujours enraciné sur le continent africain, mais passant la barrière saharienne, l’Eclairage(S) proposé par Sébastien Fath nous permet de revenir sur les troubles agitant le Congo RDC par le prisme des mobilisations des Catholiques contre le régime en place.

Pour terminer, Kathy Rousselet nous replonge dans la campagne présidentielle russe grâce à notre Ressource(S). Notre chercheure analyse ici l’enjeu des prières adressées au Président-candidat, désormais réélu, Vladimir Poutine. Derrière la dévotion, le soutien des religieux orthodoxes à leur Président répond à un agenda politique bien plus ambitieux… Make Russia Great Again !

A toutes et à tous une très bonne lecture !

Pour citer ce document :
Alain Dieckhoff, Philippe Portier, "Savoir se positionner". Bulletin de l'Observatoire international du religieux N°17 [en ligne], mars 2018. https://obsreligion.cnrs.fr/bulletin/savoir-se-positionner/
Bulletin
Numéro : 17
mars 2018

Sommaire du n°17

Voir tous les numéros

Auteur.e.s

Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS & directeur du CERI

Philippe Portier, directeur d’études à l’EPHE & directeur du GSRL

Aller au contenu principal